top of page

Nouvel épisode avec Jean-Miguel Pire, sociologue et historien : l'OTIUM du peuple, essentiel comme loisir intelligent

Un nouveau mot indispensable : l'OTIUM

Avez-vous déjà fait l’expérience de tomber sur un mot inconnu, aux consonances étranges, et qui nous devient rapidement indispensable ?

Car, comment penser une idée, un concept, qui ne s'encapsule pas dans un mot de la langue française ?

 

L’otium, en deux mots, c’est le loisir intelligent. C’est la capacité de développer son intelligence dans le temps libre, dans le temps dont on dispose vraiment (en dehors du travail) et sur lequel on n’a pas de compte à rendre.

 

L’otium, comme loisir fécond, est un sujet qui tombe à pic alors que nous nous acheminons doucement vers le temps de vacances.Que faire de tout ce temps libre ? Choisissez-vous de le consacrer à scroller pendant des heures, et regarder des séries ? Ou au contraire, à l'otium : lire, converser, écrire, apprendre, créer... ?Comment ce temps non passé au travail peut nous rendre meilleurs, nous faire grandir, donner du sens, nous enrichir, stimuler notre esprit critique, et, par extension, servir la démocratie ?

 



Notre invité : Jean-Miguel Pire, sociologue et historien

Sa rencontre fut comme une évidence : il fallait que je lui tende le micro pour lui demander sa vision de l'attention.

Jean-Miguel Pire est sociologue et philosophe, chercheur à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes.

Depuis sa thèse, cela fait plus de 15 ans qu'il se consacre à promouvoir l'otium, à travers l'art, l'éducation et la démocratie.

Il a publié tout dernièrement un court essai, que dis-je, un manifeste, qui m’a bouleversée : L’Otium du Peuple, A la reconquête du temps libre (Editions Sciences Humaines).

 

Il a également été rapporteur général du haut conseil de l’éducation artistique et culturelle de 2010 à 2013, conseiller de Gilles de Robien au ministère de l’éducation nationale en charge de l’éducation artistique et culturelle en 2005 et de Françoise Nyssen au Ministère de la culture.

 

Son premier ouvrage sur l'OTIUM (Actes Sud, 2020) avait pour sous-titre Art, Education, Démocratie, et ce sont bien les trois valeurs qu'il défend pour réinvestir l'otium.

  

Au cours de cette conversation avec Jean-Miguel Pire, nous avons évoqué les liens entre l'attention et l'otium :

  • sa vision de l'attention,

  • qu'est-ce que l'otium et pourquoi il est urgent de le réhabiliter aujourd'hui,

  • l'histoire du mot otium : du terme "skhôle" chez les Grecs à sa disparition du dictionnaire,

  • pourquoi l'otium est ce que nous avons de plus précieux et que le commerce essaie de nous voler : "Le mot NEGOCE est fondé sur cette racine latine qui est NEC OTIUM (la négation de l'otium) : il doit capter au maximum notre temps d’otium et même le nier."

  • le rôle des entreprises pour réfléchir à l'otium,

  • comment se réapproprier ce temps libre ?

  • le rôle de l'éducation,

  • pourquoi pas le sport ?

  • et bien d'autres encore... 


Un grand MERCI à Jean-Miguel Pire pour cette conversation si éclairante.

Réalisation épisode : Canal FuraxMusique du générique : Raphaël Théodore Bancou.

0 vue0 commentaire

Comentários


bottom of page